Vous êtes ici : Accueil /Economie et Habitat / Action économique / Agriculture

Richesse et diversité agricoles.

L'économie locale est essentiellement agricole, orientée vers les productions végétales pour deux tiers des exploitations, le maïs représente à lui seul 53 % de la sole céréalière.

Le canton de Saint Nicolas de la Grave est le 3ème canton producteur de soja. La grande majorité des céréales et des oléagineux cultivés sur notre territoire sont collectés par la coopérative Qualisol (qui a deux sites de stockage, à Saint- Nicolas de la Grave et à Garganvillar) et par la coopérative Maïsagri qui peut stocker, sur son site de Cordes-Tolosannes près de 23.000 tonnes.

La Coopérative des Châtons, installée à Caumont et créée en 1992, regroupe à ce jour 25 producteurs de noisettes de quatre départements de Midi-Pyrénées.

Les surfaces fourragères, autrefois très importantes, ont nettement diminué ces dernières années (12 % de la Surface Agricole Utile). Il reste toutefois des élevages de qualité en blonde d'Aquitaine et en Prim'holstein. Le commerce de la viande en gros est très bien représenté avec la SARL Sazy à Caumont.

L'arboriculture s'est développée ces dernières années dans la plaine : la pomme et le kiwi dominent alors que la cerise « Pays de Moissac » gagne du terrain, sur les coteaux : la prune se développe, notamment dans le secteur de Saint-Arroumex.

Quelques agriculteurs d'Angeville, Castelmayran, Caumont ou Garganvillar se sont spécialisés dans l'élevage de volaille et la production de "gras".

A noter aussi la reconversion réussie de jeunes agriculteurs: dans la culture du gazon en plaques à Labourgade, avec « Evergreen » qui a conquis des marchés dans toute la France, mais aussi dans les plantations de noisetiers à Caumont et Saint- Arroumex ou de châtaigniers à Angeville et Garganvillar.